Thomas Day – « Dragon »

« Dragon » – Thomas Day – 2016 – Le Bélial’

Bangkok. Dans un avenir presque immédiat. Des crimes violents sont commis dans ses quartiers chauds et sordides. Où le tourisme sexuel ne connaît pas de limite d’âge. L’assassin se nomme Dragon. Il signe ses meurtres par de petites cartes de visite. Menée par Tannhäuser Ruedpokanon, une chasse à l’homme est lancée. Mais court-il seulement après un homme ?

Passons rapidement sur la couverture qui, comme pour tous les ouvrages de cette collection, est très réussie. Ne nous attardons pas non plus sur le format. C’est une nouvelle. Ce sera donc court. Rapide. Et, a priori, efficace.

Bangkok et ses quartiers sordides. L’atmosphère y est pesante. Lourde. Le tourisme sexuel est à son apogée et les autorités préfèrent ne pas y faire attention. Un tableau triste et révoltant qui ne semble pas si éloigné de la réalité. Et que l’auteur décrit avec un dérangeant brio. Mettant en scène ce tueur. Sans pitié. Massacrant au nom d’une justice officieuse car la police ferme les yeux. Et on se prend à espérer que l’impunité dans laquelle se complait le tueur lui suffira pour passer entre les mailles d’un filet tressé à la hâte.

Et c’est une particularité du récit. Nous faire aimer le tueur. Car comment pourrait-on blâmer celui qui tue pour protéger des enfants ? Comment ne pas vouloir qu’il s’en sorte ? Car la police, pour une fois, s’active car le tourisme, sexuel ou pas, ça rapporte. Elle doit donc l’arrêter. Ou mieux. Le tuer.

Entre poésie et froide cruauté, ce livre dresse un portrait connu mais insuffisamment combattu d’un tourisme devenu de masse et où les victimes, droguées ou alcoolisées, ne sont pas en mesure d’être consentantes. C’est étouffant. Et tout ce que l’on souhaite, finalement, c’est sortir des rues moites et suintantes de cette amorale cité. Avec Dragon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s