Canek Sanchez Guevara – « 33 révolutions »

« 33 révolutions » – Canek Sanchez Guevara – 2016 – Editions Métailié

La Havane, Cuba. Un homme. Agé d’une trentaine d’années. Fils de la révolution. Désabusé et abruti par la chaleur. Rouage efficace d’une bureaucratie qui, elle, ne l’est pas. Peu d’espoir et beaucoup de Rhum. Une vie qui se répète au quotidien. Un sens qui n’existe pas. Et un horizon bouché par une idéologie qui tourne en rond. Qui n’a pas su prendre son envol. Qui s’est oubliée en route.

images

Le petit-fils du Che comme auteur. Et un titre avec le mot « révolution ». Que faut-il de plus pour attirer le chaland. Rien, a priori. Ou pas grand-chose. Et, de cette lecture, on en ressort un peu désabusé. Comme le personnage principal. Et comme l’ensemble de la société cubaine décrite dans cet ouvrage. Désabusé car il est surprenant de lire que le petit-fils de l’un des plus grands combattants du 20ième siècle ne vit pas la même révolution que lui. Que le rêve de l’un pourrit la réalité de l’autre. Avec le recul de l’Histoire, il n’est pas étonnant de tirer ces conclusions. Et on peu se demander si le Che, sachant comment son artiste de petit-fils vit ce quotidien de camarades, aurait été au bout de ses convictions. De son combat. De cette utopique lutte.

Le voile est sombre. Et pesant. Cuba, sous l’heure marxiste, n’a pas grand-chose à espérer du Grand Soir. Canek le vit mal mais l’écrit très bien. On est transporté dans cet univers amer et dépressif. On étouffe et on ne rêve que d’une chose. Prendre le large. Mais rares sont les possibilités dans le Cuba de Castro.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s