Boualem Sansal – « 2084 : La Fin du Monde »

« 2084 : La Fin du Monde » – Boualem Sansal – 2015 – Gallimard

L’Abistan est un pays au système fondé sur la soumission à Yölah, le Dieu unique, et à Abi, son prophète éternel. Êtres supérieurs et omniscients, ne pas obéir à leurs préceptes est synonyme de mort. Ati, survivant de la tuberculose, se pose des questions. Il sent que quelque chose cloche mais ne sait ni l’exprimer, ni l’expliquer. Comment percer les mystères d’une société autocratique amnésique et opaque ? Et à quel prix ?

2084-la-fin-du-mondem258263

Grand Prix du roman de l’Académie française en 2015, « 2084 : La Fin du Monde » se veut être, sinon l’héritier, au moins le successeur, digne, de « 1984 », le chef d’oeuvre d’anticipation de Georges Orwell. Et il l’est. A plus d’un titre. Dans l’absence d’humanité. Dans l’effroyable cynisme des autorités. Dans l’absence d’empathie et dans les innombrables illustrations de ce que les dérives sectaires et totalitaires entrainent. Immanquablement. C’est lourd et terrifiant. Juste, malheureusement, et cruel. Ici aussi, on sort du livre avec un profond sentiment de malaise. Surtout que l’on sait que ces situations existent. Pas chez nous. Mais pas si loin. Par contre, au niveau de la forme, on est bien éloigné de son illustre prédécesseur.

C’est redondant. Verbeux, par moment. L’auteur insiste, à n’en plus finir, sur les préceptes et les concepts imposés par le régime. Ceci à tel point que l’on peut se demander si, via son écriture, sa volonté n’était pas d’illustrer l’extrême pénibilité de la vie en Abistan. Je pense que l’histoire, dans sa globalité et son déroulement, en souffre car elle est mise de côté au profit, malheureux, de descriptions de la vie quotidienne des abistanais. On ressort de cette lecture lessivé. Tant pour les arguments développés ci-dessus que pour cette lourdeur dans l’écriture et cette abondance de détails inutiles.

Je pense que traiter d’un tel sujet est indispensable mais le faire avec moins de dérives « intellos » serait, à mon sens, bien plus efficace.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s