Jean-Louis Servan Schreiber – « Aimer, quand même, le XXIe siècle »

« Aimer, quand même, le XXIe siècle » – Jean-Louis Servan Schreiber – 2012 – Albin Michel

Jean-Louis Servan Schreiber propose de voir ce nouveau siècle de façon optimiste et ce, malgré un individualisme grouillant et galopant, une course technologique toujours plus folle et une radicalisation de certains mouvements religieux. Et si notre société, en constante mutation, était en train de donner le jour à une nouvelle Renaissance ?

imgres

La comparaison entre notre époque et celle, ô combien troublée, de la fin du Moyen-Âge jusqu’à la Renaissance me semble assez pertinente. Il est assez facile pour nous de dire que, malgré une transition ardue symbolisant la fin de l’obscurantisme moyenâgeux et les prémices des Lumières, cette période n’a eu que des effets bénéfiques pour les générations et les siècles qui ont suivi. Nous pouvons affirmer cela grâce au recul que nous offre le temps qui passe. Cependant, en y regardant de plus près, certaines analogies peuvent être faites entre passé et présent. Comme par exemple l’intolérance religieuse de l’époque avec, comme point d’orgue, la Nuit de la Saint-Barthélemy et le radicalisme de diverses obédiences dont nous sommes témoins actuellement. Ou, pour prendre un exemple moins dramatique, le développement actuel sans précédent des technologies de l’information et de la communication avec Internet et la téléphonie mobile que l’on peut mettre en parallèle avec l’invention de l’imprimerie par Gutenberg. Sommes-nous également à la croisée des chemins ? Vivons nous un moment charnière entre ce 20ième siècle meurtrier et sanglant et une nouvelle ère de révolution culturelle et spirituelle ? C’est ce que l’auteur souhaite croire. Ou en tout cas nous faire croire.

Ses idées et ses développements sont souvent intéressants et pertinents même si, pour certains, il va sans doute un peu loin dans son « optimisme à tout va ». Malgré tout il donne envie de croire que nous sommes réellement à une époque certes critique de notre Histoire mais annonciatrice d’un renouveau favorable aux générations futures. Et, même si ce n’est certainement pas une vérité absolue que d’affirmer cela, ça fait du bien de se le dire ou au moins de le lire. Nous sommes plus habitués à entendre partout, tout le temps, que nous courons à notre perte et que la seule chose qui nous attend est un monde apocalyptique où règneront des hordes de barbares commandées par des seigneurs de guerre sans pitié sur une terre où toutes les précieuses ressources naturelles auront disparues. Je schématise volontairement à l’excès. Encore que… Plus sérieusement, je pense que la vérité se trouve sans doute entre ces deux visions de notre monde dans les années et les siècles à venir.

Quoiqu’il en soit, il est rassurant de voir que des optimistes existent encore et ce, sans toujours partager leurs opinions ou leurs visions de l’avenir teintées de rose. Mais croire en quelque chose de bien fait, justement, du bien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s