Douglas Kennedy – « Au-delà des pyramides »

« Au-delà des pyramides » – Douglas Kennedy – 1988 – Belfond

En 1985, Douglas Kennedy, alors jeune écrivain venant de subir un cuisant échec professionnel, décide de partir. Pour prendre un peu de recul. Sa destination : l’Egypte. Pays déjà visité mais seulement entr’aperçu. Il part sans argent mais avec la volonté d’écrire et d’apprendre de ses rencontres et de ses découvertes. C’est donc un voyage « en dehors des sentiers battus » pour cet auteur à succès en devenir.

9782714448378

Ce récit de voyage écrit par un baroudeur chevronné, nous plonge dans l’Egypte des années 80 avec ses incertitudes, ses peurs et ses réalités. Loin des clichés propres à susciter la convoitise du plus basique des touristes occidentaux, l’image renvoyée par l’auteur de ce pays en ébullition et en pleine mutation est envoutante, touchante et pleine d’humanité. Elle est aussi révélatrice de profonds dysfonctionnements dans la société égyptienne et annonciatrice, déjà, d’un certain fondamentalisme religieux.

On découvre les multiples facettes de cette société avec ses contradictions et ses interrogations. Hésitante, l’Egypte d’alors se partage entre tradition et une certaine modernité. Elle respecte le caractère sacré de l’Islam mais avoue, dans une certaine mesure, éprouver de l’admiration pour la culture occidentale avec ses codes, ses artifices et sa superficialité. L’auteur pose un regard neutre sur l’Egypte, société schizophrénique par excellence, et parvient à éviter le piège facile des jugements de valeur. Il s’interroge sur la façon dont ce pays à l’histoire millénaire pourra évoluer et grandir en mêlant ces diverses influences dont certaines lui semblent difficilement conciliables.

Avec le recul, ses analyses et ses observations sont encore plus intéressantes car, presque 30 ans plus tard, nous savons comment l’Egypte a évolué. Et, pour bon nombre d’aspects, force est de constater que l’auteur avait une vision assez lucide de la situation. Il tirait déjà la sonnette d’alarme face à la monté du nationalisme et du fondamentalisme dont il a pu être le témoin via, notamment, la visite d’écoles et d’universités.

Ce livre est donc un reportage intense et enivrant dans lequel vibre le coeur de cette Egypte sacrée aimée et admirée. C’est une vision éclairée de ce pays que nous offre l’auteur et l’on aimerait sauter à pieds joints dans les pages de ce livre pour vivre ce passionnant voyage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s