Ken Follett – « Un monde sans fin »

« Un monde sans fin » – Ken Follett – 2007 – Robert Laffont

Novembre 1327, quatre enfants sont témoins du meurtre de deux soldats de la Reine dans la forêt anglaise. Le chevalier, auteur de ce double homicide, s’empresse de cacher une lettre sous les yeux de Merthin, seul enfant ayant osé assister à toute la scène. Ce document, explosif, et le massacre qui en a découlé, liera pour toujours le destin de ces enfants.

un-monde-sans-fin-3200443

Autant le dire tout de suite, ce roman a, au bas mot, 500 pages inutiles. Je m’étais d’ailleurs déjà fait la même remarque pour « Les Piliers de la Terre » mais la qualité supérieure de cet ouvrage faisait que l’on mettait plus aisément cette critique de côté. Ici par contre, il est difficile de ne pas souligner les longueurs de certains passages. C’en est presque irritant tant on a l’impression que l’auteur se force à remplir des blancs pour que la fameuse barre des 1000 pages soit dépassée. De nombreux éléments sont dispensables et rares sont ceux qui ajoutent réellement un plus à l’histoire. De nombreux rebondissements ne servent à rien et cette impression d’écrire pour écrire sans que la substance même du récit n’en sorte grandie se renforce au fil des pages. De plus, si vous avez déjà lu « Les Piliers de la Terre », je ne peux que vous déconseiller la lecture de ce roman-ci. L’histoire, sans être réellement identique, est sensiblement la même tout comme la construction de l’intrigue et les caractéristiques des personnages principaux. C’est dommage. Ce livre est la fameuse suite sans saveur que peuvent être les « numéros II » au cinéma.

Pour le reste, les passionnés du Moyen-Âge seront ravis car la connaissance et l’érudition de l’auteur permettent aux lecteurs de se plonger dans ces sombres années sans aucune difficulté. Les amateurs des séries fleuves type « Plus Belle la Vie » pourront également y trouver leur compte car c’est typiquement le genre de roman qui pourrait faire l’objet d’une adaptation télévisée sur 10 ans avec les trop nombreux épisodes creux et sans intérêt que génèrent ce genre de programme (ndlr : une adaptation existe déjà mais ce n’est pas une série fleuve comme peut l’être le roman). Les autres peuvent passer leur tour et éventuellement se rabattre sur « Les Piliers de la Terre » pour lequel bon nombre de ces remarques conviendraient également.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s