Julian Barnes – « À Jamais »

« À Jamais » – Julian Barnes – 1998 – Editions Denoël

« Expérience » ou le récit des aventures parisiennes radotées par un vieil homme. Savoureuses et à chaque fois différentes, on oscille entre rêve et réalité. « À jamais » ou la répétition d’un voyage. Celui d’une mère qui, chaque année, se rend sur la tombe de son fils mort durant la Grande Guerre. La France perd son image de carte postale. « Ermitage » ou quand deux jeunes anglaises décident de s’offrir un domaine viticole dans le sud de la France.

9782070360956FS

Trois nouvelles tendrement humoristiques de cet écrivain ouvertement francophile. Il aime et connait la France. Dès lors, ces histoires se parent d’un doux parfum d’authenticité. Fluide et léger, son style permet aux lecteurs de facilement accrocher à ces différents récits. Les sujets difficiles abordés dans ces pages le sont pudiquement bien que l’on sente, notamment à la lecture de « A jamais », qu’une certaine colère habite l’auteur. Colère quant à l’inutilité de la guerre. Colère quant à l’inefficacité des outils de commémoration. Colère quant à l’oubli. Inévitable.

Les deux autres nouvelles parlent de choses plus légères et sentent bon la France du 19ième siècle. D’un côté, les souvenirs surannés d’un vieil homme qui mettent la patience de la famille à rude épreuve. Paris, un paradis libertin et intellectuel ? De l’autre, deux femmes. Célibataires ? Avec en toile de fond la vie rurale et le combat contre les idées reçues.

De charmantes histoires rapidement lues. Sans plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s